Les entretiens téléphoniques ou via Skype deviennent de plus en plus communs. C’est spécialement le cas pour les candidats de YBorder qui recherchent un job à l’étranger. Ils semblent souvent plus simples puisque le candidat est moins stressé que s’il était face au recruteur. Pourtant il peut être plus difficile de montrer son intérêt pour un poste au téléphone. Les conseils suivants vous aideront à vous préparer correctement pour votre prochain échange téléphonique.

Avant l’entretien

1) Trouver un endroit calme et être équipé

Un entretien téléphonique peut tourner au désastre si votre interlocuteur ne vous entend pas correctement. Assurez-vous de trouver un endroit calme avec une bonne réception afin de minimiser les désagréments. Prévoyez aussi des écouteurs pour avoir les mains libres au téléphone et pouvoir prendre des notes.

2) Vérifier les coordonnées de l’interlocuteur

Les coordonnées de votre interlocuteur sont vraiment importantes pour ce type d’échange. Assurez-vous d’obtenir les informations de contact du recruteur dès que l’entretien est planifié. Envoyez ensuite un mail 5 minutes avant l’entretien pour prévenir le recruteur que vous êtes prêt et indiquez à nouveau votre numéro. Cela démontrera un certain côté professionnel, souvent très apprécié.

3) Préparer un pitch, et le répéter

À moins d’avoir une voix captivante, il est difficile d’avoir l’attention complète d’une personne au téléphone. Soyez donc le plus concis possible lorsque vous décrivez votre parcours et vos expériences afin que la personne à l’autre bout du fil ne retienne que les informations les plus importantes. Pitcher n’est pas facile, nous vous conseillons de vous y entraîner avec attention.

4) Faire des recherches sur l’entreprise et l’interlocuteur

Ce conseil est valable pour n’importe quel type d’entretien. Informez-vous sur l’histoire de l’entreprise, ses actualités et ses objectifs. Pendant l’entretien, essayez de parler de vous tout en montrant que vous êtes proche des valeurs de l’entreprise. Faire des recherches sur votre interlocuteur est également intéressant. Vous pouvez trouver un intérêt commun ou un sujet qui vous permettra d’engager une conversation plus facilement. Cela vous permettra aussi de mettre un visage sur un nom, et donc de mieux vous projeter lors de l’entretien.

Pendant l’entretien

5) Agir comme lors d’un entretien physique

Même si vous n’êtes pas en contact direct avec le recruteur, vous ne devez pas vous sentir trop détendu non plus. Faites comme si vous étiez en entretien physique : tenez-vous droit, articuler bien et essayez de parler avec enthousiasme. Si vous faites cela, le recruteur le ressentira dans le ton de votre voix. Plus vous serez naturel, mieux se sera ! Un autre conseil : répéter à l’oral le nom de votre interlocuteur avant l’appel pour éviter de vous tromper.

6) Éviter d’interrompre la conversation

Rebondir sur un sujet est une bonne chose, mais cela peut être difficile de trouver le bon moment de le faire lorsque vous n’êtes pas en face de la personne à qui vous parlez. Évitez donc d’interrompre au milieu d’une phrase et faites comprendre à votre interlocuteur que vous aimeriez prendre la parole. Gardez aussi bien à l’esprit que de trop nombreuses interruptions peuvent couper le fil de la conversation et la rendre plus difficile.

7) Prendre des notes

Il est encore moins facile de se souvenir de conversations téléphoniques que de conversations physiques. C’est pourquoi prendre des notes est essentiel pour la réussite de votre interview ! Et comme vous n’avez personne en face de vous, il vous sera plus simple de prendre des notes lorsque la personne vous parle.

8) Poser des questions, sans trop en faire

Montrer votre intérêt au recruteur est important. En règle générale, les recruteurs répondent à vos questions sur l’entreprise et le poste lors de l’entretien. Mais vous devez garder à l’esprit qu’un entretien téléphonique est différent d’un entretien physique. Ne vous engagez pas dans un flot de questions ou votre interlocuteur perdra le fil, et vous aussi. Favorisez les questions courtes et fermées aux interrogations vagues. Si vous avez trop de questions en tête, posez les plus importantes en premier.

Après l’entretien

9) Faire le point

Relisez vos notes et complétez-les. Que pensez-vous du job ? De l’entreprise ? Est-ce que l’entretien était à la hauteur de vos attentes ? Pensez-vous qu’il s’est bien passé ? Vous pouvez faire une liste d’éléments positifs et négatifs pour vous aider à réévaluer votre motivation pour décrocher ce poste. Cela vous aidera pour la suite.

10) Envoyer un mail de remerciement

Dernière étape, n’oubliez pas d’envoyer un mail à votre interlocuteur. Remerciez-le pour le temps qu’il vous a accordé et écrivez un court résumé de votre conversation. Mentionnez les aspects du poste que vous avez apprécié pour mettre à nouveau en avant votre intérêt pour ce dernier. Le mail de remerciement est très important pour les recruteurs, et les aident à faire leur choix dans la suite des processus.

C’est tout pour aujourd’hui. Les entretiens téléphoniques n’ont plus de secret pour vous désormais. Maintenant rendez-vous sur YBorder pour trouver le job de vos rêves !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *